conseil pronostic foot

Le football fait partie intégrante de mon quotidien depuis plus de 40 ans. C’est d’ailleurs la Coupe du Monde 1982, et plus particulièrement ce match cruel entre la France et l’Allemagne (RFA), qui a été une véritable révélation dans ma vie. Quelques mois plus tard, je prenais effectivement ma première licence au FC Marmande 47. Malgré mon retrait des terrains, je reste d’ailleurs un habitué des travées du stade Michelon !

En parallèle, je fais fructifier mes connaissances du ballon rond en faisant un pronostic foot sur de nombreux matchs. De ce fait, je tiens à vous faire part de ma méthode tant le pronostic foot me permet de gagner régulièrement de l’argent grâce aux paris sportifs.

1 – Partir sur de bonnes bases

Avant même de songer à votre premier prono, j’estime que vous devez adopter les bons réflexes. Cela commence par définir un budget en adéquation avec votre style de vie et considérer le pari sportif comme un simple divertissement. Cet état d’esprit ne signifie pas pour autant qu’il est interdit de nourrir de grandes ambitions !

Pour ma part, je préfère parier en ligne sur les matchs que je vais ensuite voir en direct à la télévision. Il faut dire que je regarde environ une dizaine de rencontres chaque semaine… Enfin, le choix de votre bookmaker revêt d’une importance capitale. Tous les sites de paris sportifs ne se valent pas lorsqu’il s’agit de football. Vous pouvez donc passer à côté de nombreux avantages comme par exemple une gamme de paris plus complète, des cotes plus élevées, des bonus offerts, des statistiques plus précises et, dans certains cas, un pronostic foot gratuit rédigé chaque jour par un ancien footballeur ou un journaliste. Seuls les meilleurs bookmakers méritent toute votre attention !

2 – Privilégier certaines compétitions

Certains parieurs sont toujours à la recherche de la compétition idéale pour leurs pronostics foot. Pour tout vous dire, il s’agit d’un mythe à mes yeux : aucun championnat ne s’avère meilleur qu’un autre pour les paris sportifs. En réalité, tout dépend de vos propres habitudes dans votre façon de suivre l’actualité du football. Un conseil, pariez uniquement sur les compétitions que vous maîtrisez le mieux.

J’ai remarqué que certains de mes voisins au stade Michelon se sont mis à parier sur la Vysshaya Liga, soit le championnat de Biélorussie, car les autres compétitions européennes étaient à l’arrêt pendant la période du confinement. Pour ma part, je me suis abstenu : miser sur un Dinamo Brest vs Bate Borisov ou vs Dinamo Minsk ne m’intéresse guère et me semble risqué puisque je ne connais absolument pas les forces en présence. Je parie uniquement sur les compétitions que je suis au quotidien : la Coupe du Monde de la Fifa, la Ligue 1, la Ligue 2, la Ligue des Champions, l’Europa League, la Premier League, la Bundesliga, la Liga et la Serie A. De cette façon, je réduis la marge d’erreur de mes pronostics du mieux possible.

3 – Analyser le match

Lorsque je prépare mes pronos, je garde toujours le même modus operandi. Pour commencer, je vérifie que le résultat potentiel du match me vient d’emblée à l’esprit. Je jette ensuite un coup d’œil sur le contexte autour de la rencontre : les joueurs blessés, les joueurs suspendus, les probables conditions météorologiques, les enjeux etc.

Bien sûr, je n’hésite pas à consulter les stats que mon site de paris sportif met à ma disposition. Si le football ne sera jamais une science exacte, certaines données permettent tout de même de mieux préparer ses pronostics : j’attache par exemple une grande importance à l’historique des confrontations, au classement général à domicile et à l’extérieur, au nombre de buts inscrits / encaissés et aux derniers résultats obtenus par les deux équipes.

4 – Garder la tête froide

J’ai encore quelques conseils à vous donner en ce qui concerne la lucidité nécessaire pour remporter vos paris sportifs. Premièrement, je vous déconseille de miser sur votre club de cœur car vous allez avoir tendance à parier sur une victoire sans forcément faire preuve d’une grande objectivité.

Dans le même ordre d’idée, il est préférable de faire une petite pause si jamais vous venez d’essuyer plusieurs revers. Croyez-en mon expérience, jouer dans le but de se refaire ne fonctionne que rarement… Enfin, vous devez toujours privilégier la qualité de votre pronostic au détriment de la cote disponible. Il vaut mieux remporter un gain minime que de se laisser tenter par des perspectives improbables !